Un petit déjeuner en tête à tête avec Stanislas

Voir les autres actualités

ON NOUS L’A DIT ET REDIT, LE PETIT-DÉJEUNER EST LE REPAS LE PLUS IMPORTANT DE LA JOURNÉE… POURQUOI NE PAS SE L’OFFRIR, DE TEMPS EN TEMPS, DANS UN ENDROIT D’EXCEPTION À NANCY ? J’AI NOMMÉ LES SALONS DU GRAND HÔTEL DE LA REINE…

Que l’on habite à Nancy ou que l’on y soit juste de passage (et résidant ou non à l’Hôtel dans le cadre de notre séjour), il est en effet possible de commencer la journée Place Stanislas, en sirotant son café, thé ou jus d’orange, presqu’en tête-à-tête avec Stanislas !

Imaginez plutôt… Le Grand Hôtel de la Reine est installé dans un palais du XVIIIe siècle : le pavillon Alliot, bâti en même temps que la place Stanislas par Emmanuel Héré. Le pavillon deviendra ensuite la résidence de l’Empereur de Russie, puis la préfecture avant d’abriter un hôtel dont le nom rend hommage à la reine Marie-Antoinette qui s’y serait rendue en 1770.

Ce magnifique palais, avec sa façade typique de l’architecture “à la Française” possède donc une histoire riche et passionnante et abrite désormais un hôtel au luxe discret et raffiné, avec son magnifique décor classique, sa décoration traditionnelle, ses moulures, son mobilier Louis XV.

Appartenant désormais au groupe Ferré, l’hôtel abrite 51 chambres. Par un matin ensoleillé de juillet, on a donc voulu tester ce petit-déjeuner royal !

De l’entrée de l’hôtel, on accède aux salons par le grand escalier de marbre… Ambiance, ambiance !

Le petit-déjeuner s’apprécie dans le calme feutré des salons, au parquet ancien (qui craque par endroits, ça fait partie du charme !), et dont les larges fenêtres donnent sur la Place… et sur Stanislas.

Et, comme plaisir des yeux rime avec plaisir du goût, la qualité des mets proposés se devait de s’accorder avec le prestige du lieu. Sur l’initiative de Charles Simpson, le directeur du Grand Hôtel de la Reine, un partenariat a été initié avec la Maison Cadici, qu’on ne présente plus ici.

On retrouvera donc plusieurs spécialités du pâtissier/traiteur de la Ville Vieille : ses fameux croissants, pains au chocolat et escargots sous forme de mini-viennoiseries, évidemment, mais également des parts de tourte et pâté lorrains, son fabuleux chinois, et son inimitable “cake japonais”, un cake moelleux aux amandes et aux fruits.

D’autres mets viennent bien sûr compléter le tout : oeufs, fromages, charcuteries, pain, beurre et confiture, fruits frais, yaourts, céréales au choix… Un vrai buffet à volonté qui ne nous laissera donc pas sur notre faim !

Le petit-déjeuner est proposé à la clientèle extérieure de l’Hôtel au tarif de 17,50 euros et est servi entre 7h et 10h30 du lundi au vendredi, et de 7h30 à 11h le samedi et le dimanche. Pour les Nancéiennes, Nancéiens, visiteuses et visiteurs de passage, une bonne façon de débuter une belle journée, non ?!